En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Institut Sophia Agrobiotech Inra - 70 ans - Votre avenir est notre culture Logo transparent Univ. Nice Sophia Antipolis Logo transparent CNRS

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

UMR INRA - Univ. Nice Sophia Antipolis - Cnrs
Inra PACA
400 route des chappes
BP 167
0690 Sophia Antipolis Cedex
FRANCE
Tel. : +33(0)4 92 38 64 00
Fax : + 33(0)4 92 38 64 01

http://www.paca.inra.fr/institut-sophia-agrobiotech

UE : Biologie des Interactions

Objectif et contenu

Les interactions durables entre espèces, du parasitisme au mutualisme obligatoire, ont joué un rôle décisif dans l'évolution du vivant et ont un impact important sur la structure des génomes, le comportement des organismes, le fonctionnement des populations et celui des écosystèmes. L'UE aborde ces interactions sous deux aspects : un aspect mécanistique, en explicitant et comparant le fonctionnement de certaines interactions et un aspect évolutif (co-évolution, transferts horizontaux …), en prenant en compte leur importance sociétale.
Seront prises en compte aussi bien des interactions procaryotes-eucaryotes (bactéries endosymbiotiques, bactéries fixatrices d’azote …) qu’eucaryotes-eucaryotes (parasites, parasitoïdes,…) et des interactions entre trois ou même quatre partenaires.

Programme

  • Le concept d'Interactions Durables, le continuum parasitisme-mutualisme ;
  • Effet des parasites sur leurs hôtes (sexualité, immunité, comportement) ;
  • Apport des symbiotes à leurs hôtes ;
  • Appartenance phylogénétique et localisation des partenaires en interaction ;
  • Transmission horizontale et verticale. Association obligatoire/facultative ;
  • Aspects moléculaires des interactions: relations trophiques, immunité, intégration moléculaire du génome du partenaire, transferts de gènes, réduction des génomes ;
  • Virulence des parasites et résistance des hôtes : mécanismes, aspects co-évolutifs ;
  • Evolution de la virulence.

Les TD, directement en lien avec les cours, présenteront différents exemples d'interactions via l'analyse de résultats publiés.

Compétences

  • scientifiques: développement d'une vision synthétique des interactions entre organismes, acquisition de concepts évolutifs, mis en place d'une approche intégrative ;
  • transversales: analyse d'articles, développement d'un esprit critique, synthèse de résultats.

Responsable de l’UE : C. Sabourault et M. Poirié
Intervenants de l’UE : K. Mandon, M. Gourgues, C. Sabourault, M. Poirié

Volume horaire total : 20 h
Répartition (en heures « présentiel » pour l’étudiant) : 10 h de cours magistraux et 10 de TD