En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Institut Sophia Agrobiotech Inra - 70 ans - Votre avenir est notre culture Logo transparent Univ. Nice Sophia Antipolis Logo transparent CNRS

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

UMR INRA - Univ. Nice Sophia Antipolis - Cnrs
Inra PACA
400 route des chappes
BP 167
0690 Sophia Antipolis Cedex
FRANCE
Tel. : +33(0)4 92 38 64 00
Fax : + 33(0)4 92 38 64 01

http://www.paca.inra.fr/institut-sophia-agrobiotech

UE : Biologie du développement végétal

Objectif et contenu

  • Appréhender le rôle des différentes phytohormones dans le développement végétal ;
  • Etudier différents programmes du développement végétal (embryogénèse, germination, transition et morphologie florale).
  • Cours : Les phytohormones : biosynthèse, métabolisme et signalisation Les outils et modèles pour l’étude des processus liés au développement végétal Mise en place et fonctionnement des méristèmes végétaux Contrôle génétique et physiologique de la floraison et de la germination
  • TD : Signalisation hormonale chez les végétaux, caractérisation de mutants de développement, modification du développement et l’amélioration végétale
  • TP : Base de la culture in vitro, régulation hormonale de la germination, Régulation génique hormonale et caractérisations de mutants. (3*5h)

L’ensemble des UE relatives à la physiologie et à la biologie végétale est requis. D’une part, la connaissance de la cellule végétale (S1 : Organisation de la cellule Eucaryote), du métabolisme carboné (S3 : Biochimie, Enzymologie et Métabolisme Carboné), azoté et de la nutrition minérale (S4 : Physiologie et Nutrition Végétale) sont nécessaire à la bonne compréhension du ce module. D’autre part, le module « Organisation du vivant végétal » (S3) servira de base à cet enseignement et sera donc approfondi. Enfin, cette UE est étroitement liée à l’UE RPE (S6)

Compétences organisationnelles (transversales)

  • Travailler en autonomie (M) : établir des priorités, gérer son temps, respecter les délais (UE PPP et toutes UE) ;
  • Mettre en oeuvre un projet (U ou M) : définir les objectifs et le contexte, réaliser et évaluer l’action (UE PPP et toutes UE) ;
  • Réaliser une étude (U ou M) : poser une problématique ; construire et développer une argumentation ; interpréter les résultats ; élaborer une synthèse ; proposer des prolongements (UE PPP et toutes UE).

Compétences relationnelles (transversales)

  • Communiquer (M) : rédiger clairement, préparer des supports de communication adaptés, prendre la parole en public et commenter des supports (UE PPP et toutes UE) ;
  • Savoir restituer par écrit et par oral un travail scientifique (M) ;
  • Travailler en équipe (U ou M) : s’intégrer, se positionner, collaborer.

Compétences scientifiques générales

  • Respecter l’éthique · scientifique (I),
    • Savoir conduire une recherche bibliographique en rapport avec un thème scientifique (U),
    • Maîtriser la démarche scientifique : être capable d'élaborer une stratégie expérimentale pour répondre à un problème (U ou M),
    • Analyser et résoudre un problème scientifique de façon autonome tout en sachant travailler en équipe (M),
    • Mettre en oeuvre une démarche expérimentale (M) : utiliser les appareils et les techniques de mesure les plus courants ; identifier les sources d’erreur ; utiliser des logiciels d’acquisition et d’analyse de données pour analyser des données expérimentales et envisager leur modélisation ; valider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux ; apprécier les limites de validité d’un modèle ;
  • Utiliser des outils mathématiques, statistiques et bio-informatiques nécessaires (I, U ou M),
    • Maîtriser la valorisation des résultats et la communication scientifique, écrite et orale, adaptée au public concerné (I ou U).

Compétences scientifiques disciplinaires

  • Savoir utiliser les connaissances théoriques et pratiques dans la discipline et à l’interface avec d’autres disciplines ainsi que toutes les compétences spécifiques détaillées dans les fiches UE (U).

Compétences additionnelles

  • Lire et comprendre des textes scientifiques en anglais (au moins 30% des TD avec figures en anglais, au moins 10% avec texte partiellement en anglais)

Responsable de l’UE : Nicolas Pauly
Intervenants de l’UE : Didier Hérouart, Isabelle Garcia, Nicolas Pauly, Laetitia Zurletto

Volume horaire total : 40 h
Répartition (en heures « présentiel » pour l’étudiant)  :

C Magistraux

C Intégrés

T Dirigés

T Pratiques

T Terrain

17

8

15