En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Institut Sophia Agrobiotech Inra - 70 ans - Votre avenir est notre culture Logo transparent Univ. Nice Sophia Antipolis Logo transparent CNRS

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

UMR INRA - Univ. Nice Sophia Antipolis - Cnrs
Inra PACA
400 route des chappes
BP 167
0690 Sophia Antipolis Cedex
FRANCE
Tel. : +33(0)4 92 38 64 00
Fax : + 33(0)4 92 38 64 01

http://www.paca.inra.fr/institut-sophia-agrobiotech

UE06 - Facteurs abiotiques et santé végétale

Attention : Nouvelle maquette 2012 ! Ouverture de cette UE prévue en 2013-2014 !

Intitulé :  Facteurs abiotiques et santé végétale
 Niveau / Semestre : M1-M2 / S1
 Unité d’enseignement : UE optionnelle recommandée aux étudiants du parcours 1b
 Responsable : Laetitia Zurletto
  

M- Master ; S - Semestre ; UE - unité d’enseignement 

Objectif :
 
 La santé des plantes et la production végétale sont fortement impactées par des facteurs abiotiques (nature du sol, température etc ...) qui sont soumis à des variations naturelles et/ou d'origine anthropique et influent sur le potentiel d'acclimatation de plantes cultivables.
 
 L’objectif de l'UE est de décrire les réponses des végétaux aux variations de leur environnement (changements climatiques, stress abiotiques) au niveau moléculaire et physiologique (échelle individuelle) ainsi que les effets de ces variations sur les populations et communautés d'espèces en interaction avec la plante et de prendre en compte leurs conséquences à terme sur les rendements en agriculture.
 Les fondements de la physiologie cellulaire et moléculaire du stress seront présentés à l’aide de quelques exemples. Seront illustrés: l’importance, l' intérêt et les conséquences des changements abiotiques pour les végétaux (contraintes, tolérance, adaptation, acclimatation…), les mécanismes de perception des stimuli de l’environnement, les principales voies de signalisation cellulaire (voies communes par rapport aux modèles animaux, particularités végétales, …), et les gènes dont l’expression est modifiée en réponse aux variations de l’environnement. Seront également pris en compte la diversité des effets des changements climatiques sur les espèces en interaction avec la plante (ravageurs, pathogènes, auxiliaires de lutte biologique) et leur importance dans la structuration des communautés. 
 Intervenants : Eric Boncompagni, Nicolas Pauly, Pierre Frendo, Alexandre Boscari, P. Coquillard, M. Poirié et Laetitia Zurletto.
 
 Equipes de recherche associées :

  • Équipes de l’Institut Sophia Agrobiotech (ISA)
  • Autres équipes rattachées à l’université.