En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Institut Sophia Agrobiotech Inra - 70 ans - Votre avenir est notre culture Logo transparent Univ. Nice Sophia Antipolis Logo transparent CNRS

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

UMR INRA - Univ. Nice Sophia Antipolis - Cnrs
Inra PACA
400 route des chappes
BP 167
0690 Sophia Antipolis Cedex
FRANCE
Tel. : +33(0)4 92 38 64 00
Fax : + 33(0)4 92 38 64 01

http://www.paca.inra.fr/institut-sophia-agrobiotech

Présentation de l'unité

L'Institut Sophia Agrobiotech (ISA) regroupe 140 agents Inra, Université de Nice Sophia Antipolis et CNRS. Il accueille en permanence une moyenne de 50 personnels non permanents de nationalités différentes.
ISA - Infrastructures

© INRA 2012 - C. Slagmulder

Réduire la dépendance de l’agriculture à l’égard de la phytoprotection chimique, tout en préservant sa compétitivité, est une exigence forte posée par les nouvelles réglementations nationales et européennes sur les pesticides.

L'UMR ISA a développé des compétences sur une large gamme de bioagresseurs : insectes, nématodes, oomycètes.

Les thématiques étudiées sont les suivantes :

  • les mécanismes moléculaires qui gouvernent leurs interactions avec les plantes et les réponses de celles-ci aux agressions, en se fondant sur des approches de génomique ;
  • les processus de coévolution qui sous-tendent l’adaptation de ces bioagresseurs à leur hôte ;
  • les modifications démographiques et génétiques qui affectent leurs populations, notamment au cours des invasions ;
  • leurs relations au sein des communautés biotiques qui les hébergent et avec le milieu physique, particulièrement dans les systèmes de culture protégés sous serres.

et contribue ainsi à la construction d’innovations qui visent :

  • à élargir la gamme et à augmenter l'efficacité des méthodes alternatives à la lutte chimique (résistances variétales, lutte biologique, biopesticides...) ;
  • à raisonner la durabilité de ces méthodes en fonction de leur impact sur les populations cibles ;
  • à promouvoir une protection intégrée dans une logique de gestion écologique.

Les enjeux, qui concernent l'ensemble des filières de l'agriculture française et européenne, sont particulièrement prégnants dans les domaines de l'agriculture spécialisée, en particulier des filières fruits et légumes et de l’horticulture sous serre. Ceci motive des interactions étroites entre les pôles Santé des Plantes et Production Horticole Intégrée du centre PACA.