En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Unité de pathologie végétale - Inra Avignon

Pathologie végétale

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

La matière verte au service de la matière grise

Situées sur le domaine de notre unité de recherche, nos installations expérimentales répondent aux besoins de la recherche pour réaliser des expériences en chambres de culture, tunnels, serres ou en plein champ.

Infrastructures de l'unité de recherche de pathologie végétale INRA PACA AVIGNON

@ Pathologie végétale - INRA- PACA - AVIGNON

Parc des installations expérimentales

  • Surface totale de 9500 m2 dont 63% de parcelles en plein champ, 22% de serres, 14% tunnels et enceintes climatisées
  • Locaux techniques dont un atelier pour la maintenance des infrastructures

Gestion des installations par deux équipes de l’unité

  • Equipe «production et expérimentation végétale» avec pour rôle la production des plantes nécessaires aux expérimentations, la mise en place et la conduite des expérimentations
  • Equipe «entretien-maintenance-atelier» qui entretient et maintient les installations. Cette équipe s’investit également dans la conception et la construction de prototypes d’appareillage

Confinement des enceintes et serres avec des niveaux variables selon les organismes manipulés

  • Confinement faible pour les organismes phytopathogènes (principalement des bactéries, champignons et virus des cultures maraichères)
  • Confinement élevé (serre de type S3) pour des organismes phytopathogènes de quarantaine et virus recombinants dans des conditions conformes aux réglementations applicables à ces microorganismes
  • Confinement élevé (enceinte de type NS3) pour l’élevage d’insectes sains ou porteurs de virus

Système de production

  • Conduite des expérimentations selon un système cherchant à maîtriser l’impact environnemental des activités: application des normes de confinement au regard des organismes manipulés, traitement thermique des déchets biologiques, traitement des effluents phytosanitaires sur lit biologique, économie d’énergie par une gestion informatisée du climat des serres….
  • Démarche d’assurance qualité: rédaction de procédures de travail, traçabilité des expérimentations, fiabilité des résultats par l’enregistrement des données climatiques et techniques

Gestion informatisée du climat à l’aide d’un superviseur informatique

Gestion informatisée du climat à l’aide d’un superviseur informatique, Unité de recherche de pathologie végétale, INRA PACA, France

© Pathologie végétale - INRA PACA-Avignon

L’unité s’est investit dans la mise en place de ce système dans le cadre d’une démarche assurance qualité et pour réduire sa facture énergétique.

Ce système permet de surveiller et gérer à distance les automates pilotant la chaufferie, serres et enceintes climatiques. Il enregistre des données climatiques (température, hygrométrie,  durée d’éclairage, ….). Un programme permet de les consulter et transmettre des consignes. La veille technique des installations est assurée par un système d’alarme.