En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo UNS Logo CNRS

Inra Sophia Antipolis : Formation et Recherche en Santé des Plantes

La Formation et la Recherche en Physiologie Végétale

Doctorat

Le doctorat se prépare en trois ans après un master (bac +8). Point d'aboutissement des études supérieures, le doctorat est une formation à et par la recherche. Le Doctorat prépare pour les métiers de la recherche et de l'enseignement supérieur.

Le parcours doctorat est composé de 6 semestres. Au cours de ces 6 semestres, l’étudiant mène des travaux de recherche au sein des laboratoires de l’université ou des laboratoires associés (INRA, INSERM, CEA, ...). Ces travaux aboutissent à la rédaction d’une thèse. En parallèle des travaux de recherche, l’étudiant suit au minimum 100H d’enseignement, réparties en modules de 25 heures chacun (2 modules par an).

Par conséquent, les étudiants peuvent effectuer une thèse de Doctorat au sein des laboratoires de l'Institut Sophia Agrobiotech (ISA) dans une thématique spécialement dédiée au végétal en interaction avec des organismes symbiotiques et pathogènes.
Promouvoir une agriculture moins dépendante d'une phytoprotection chimique, tout en préservant sa compétitivité, est devenu un enjeu national et européen dans le contexte du développement durable et de la préservation de la biodiversité. l'institut Sophia Agrobiotech a pour objectif de mobiliser des compétences pluridisciplinaires pour proposer des solutions nouvelles de maîtrise des bioagresseurs fondées sur la compréhension de leurs interactions avec les cultures, de l'évolution de leurs populations, de leurs relations avec le reste de l'écosystème cultivé et du fonctionnement des systèmes de culture. L'Institut Sophia Agrobiotech regroupe environ 200 agents permanents de l'Inra, du CNRS et de l’Université Nice-Sophia Antipolis.

En savoir plus >>>

Les Doctorants-Enseignants (équivalent du monitorat)

Le monitorat d'Initiation à l'Enseignement Supérieur a été crée en 1989 afin d'offrir aux étudiants préparant une thèse, une initiation sur trois ans au métier d'enseignant-chercheur.

Le monitorat est un statut spécifique, complémentaire à celui d’allocataire de recherche (ou équivalent) du doctorant, qui permet une pratique d’enseignement (un tiers de service, soit 64 heures équivalent T.D. annuelles) et une préparation aux fonctions d’enseignant-chercheur (environ 10 jours de formation annuels) en parallèle d’activités de formation à et par la recherche conduites en laboratoire.

Plus de renseignements sur le site du CIES-Université de Nice >>>