En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo UNS Logo CNRS

Inra Sophia Antipolis : Formation et Recherche en Santé des Plantes

La Formation et la Recherche en Physiologie Végétale

Organisation de la cellule eucaryote

Intitulé : Organisation de la celluleeucaryote
Niveau / Semestre : L1-S1
Unité d’enseignement : UEF2 - UE Renforcée
ECTS : 6
Responsable : Sabine Lindenthal
Responsable équipe Physiologie Végétale : Pr. Pierre Frendo

L - Licence ; S - Semestre ; UEF - unité d’enseignement fondamentale ; ECTS - European Credits Transfer System.

  • Objectif et contenu Connaître la structure et la fonction de la membrane biologique et des différents compartiments de la cellule animale et végétale ; apprendre les bases de la division cellulaire et de la régulation du cycle cellulaire. Les spécificités de la cellule végétale (paroi, plasmodesmes, vacuole, plastes, composés originaux) seront mises en évidence.
  • Travaux Pratiques : Les TP visent à initier l’étudiant aux méthodologies de laboratoire. Il s’agit d’apprendre a intégrer les objectifs d’une expérience, à suivre un protocole expérimental et à respecter les bonnes pratiques de laboratoire. Il s’agit aussi d’apprendre à observer des cellules et des résultats expérimentaux pour en donner une restitution synthétique et apprendre à dégager une conclusion synthétique et argumentée.

Cellules végétales :

  • Séance 1 : Caractérisation de polymères glucidique structuraux et de réserve des végétaux : Cette séance vise à décrire les particularités biochimiques des composants originaux des cellules végétales. Les caractéristiques biochimiques complexes des molécules glucidiques sont abordées afin de mettre en évidence leur rôle de réserve énergétique (amidon), leur rôle dans le maintient des végétaux (cellulose) ainsi que dans le murissement des fruits (pectine). Une attention particulière est apportée à l’étude des caractéristiques chimiques des polymères constitutifs de la paroi pecto-cellulosique afin de mettre en avant les propriétés de cette structure cellulaire qui fait la particularité des cellules végétales.
     
  • Séance 2 : Caractérisation de composés stockés dans les vacuolaires.La deuxième séance vise à décrire les caractéristiques de la vacuole des cellules végétales et en particulier son rôle dans le stockage de composés issus du métabolisme secondaire. Le contenu en pigments de pétales de fleurs ou de fruits est analysé par des méthodes chromatographiques ou par spectrophotométrie.

Cellules animales :

  • Au cours de la première séance intitulée Cytologie les étudiants sont initiés au principe du microscope optique (MO) puis à la préparation des échantillons de type cellulaire (fixation et coloration) pour leur observation au MO. Les étudiants sont ensuite amenés reconnître les différents types cellulaires présents au niveau d’un frottis sanguin coloré selon la méthode de May-Grünwald-Giemsa ainsi que les différents types cellulaires présents au niveau d’un frottis buccal qu’ils auront effectué et coloré selon la méthode de Papanicolaou.
     
  • Au cours de la deuxième séance intitulée Mitose, les étudiants sont amenés à déterminer et à représenter les différentes phases de la division cellulaire observée chez l’animal (coupes d’embryon de whitefish coloré à l’éosine-hematoxyline) et chez le végétal (méristème racinaire de Jacinthe coloré à l’hématoxyline ferrique et méristème racinaire d’oignon jaune coloré à l’orcéine qu’ils auront effectué eux-mêmes). Enfin, les étudiants observent les différences entre les cellules végétale et animale et peuvent observer les différents types de microtubules dans la cellule animale.

Intervenants de l’UE :Pierre Frendo (C, TD), Isabelle Gillot, Mathieu Gourgues (TP), Michael Quentin (C, TD, TP), Sandra Lacas-Gervais, Sabine Lindenthal et Laetitia Zurletto (TP)