En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo UNS Logo CNRS

Inra Sophia Antipolis : Formation et Recherche en Santé des Plantes

La Formation et la Recherche en Physiologie Végétale

UE16 - Génétique fonctionnelle - Les bases moléculaires de l’expression génique et régulations

Intitulé : Génétique fonctionnelle- Les bases moléculaires de l’expression génique et régulations
Niveau / Semestre : Master 1/2 -  Semestre 1/2
Unité d’enseignement : UE obligatoire parcours BIM - UE optionnelle recommandée aux étudiants du parcours GSP et du parcours PPAE
Responsable : Pierre Frendo

M- Master ; S - Semestre ; UE - unité d’enseignement

Objectifs :

Les interactions fortes et durables entre organismes sont généralement accompagnées de modifications de l’expression de leur génome ainsi que de modifications cellulaires. Les bases moléculaires de ces modifications seront étudiées en utilisant différents modèles d’interactions.

L’accent sera mis sur les approches expérimentales permettant de mettre en évidence la diversité des mécanismes moléculaires impliqués dans la régulation des génomes eucaryotes, que ces mécanismes soient génétiques ou épigénétiques. L’étude de ces mécanismes sera replacée dans le cadre plus général de la signalisation cellulaire allant de la perception d’un signal jusqu’à la modulation de l’expression génique. L’accent sera également mis sur les bases conceptuelles et moléculaires de la relation génotype-phénotype.

Thèmes abordés :

  • Etude mécanistique du fonctionnement des génomes eucaryotes et des différents niveaux de régulation de l’expression génique : influence de la compaction de la chromatine et de la méthylation, complexes transcriptionnels, stabilité des transcrits et modulation de l’expression. Traduction et maturation post-traductionnelles ;
  • Bases biochimiques des interactions protéines/protéines et protéines/acides nucléiques ;
  • Mutations et variabilité phénotypique. Norme de réaction ;
  • Pléiotropie et interactions géniques.

Intervenants : Pierre Frendo, Nicolas Ris, Cécile Sabourault et Laetitia Zurletto.

Equipes de recherche associées :

  • Autres équipes rattachées à l’université.