En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Unité de Recherche Abeilles et Environnement

Mondet Fanny

INRA - Ingénieur de recherche en pathologie de l'abeille

photo d'identité
© INRA
Biologie et Protection de l'abeille

INRA PACA

UR 406 Abeilles et Environnement

228 route de l’aérodrome

Site Agroparc, Domaine Saint-Paul

84914 Avignon Cedex 9, France

fanny.mondet@inra.fr

Ph : + 33 4 32 72 26 99

 

Research gate

 

Thématiques de recherche

  • Abeilles domestiques
  • Varroa destructor
  • Interactions varroa/virus de l’abeille
  • Pathologie des insectes
  • Comportement des insectes
  • Ecologie chimique
  • Biologie moléculaire

 

Recherche

Mes travaux de recherche se concentrent autour de la pathologie des abeilles domestiques, et plus particulièrement autour des relations hôte-parasite entre l’abeille domestique et l’acarien Varroa destructor. J’ai réalisé ma thèse de 2011 à 2014 en cotutelle entre Agroparistech (sous la supervision de Yves Le Conte) et l’université d’Otago en Nouvelle-Zélande (sous la supervision de Alison Mercer).

Principaux sujets de recherche :

  1. Interaction entre abeilles, varroa et virus. J’ai étudié l’impact de l’arrivée du varroa en Nouvelle Zélande sur les virus de l’abeille. Actuellement, je m’intéresse à la composante évolutive de cette relation hôte-parasite triangulaire entre abeilles, varroa et virus.
  2. Mécanisme de résistance des abeilles domestiques au varroa. Je m’intéresse en particulier au comportement VSH (Varroa sensitive hygiene), caractère grâce auquel des colonies infestées peuvent survivre au varroa. J’essaie de développer de nouvelles méthodes pour permettre de phénotyper à grande échelle les caractères qui sont associés avec les mécanismes d’immunité sociale en réponse au parasite varroa. Une partie de ces recherches vise à développer de nouvelles méthodes de lutte contre le varroa pour la filière apicole.

Ces projets incluent l’utilisation d’une grande variété de méthodes, allant d’essais en laboratoire à des études de terrain à grande échelle. J’utilise régulièrement des tests comportementaux en laboratoire et en ruche d’observation. Certains travaux incluent l’échantillonnage de colonies d’abeilles et l’évaluation de leur performance. Les analyses sont également réalisées à l’aide de méthodes classiques de biologie moléculaire (principalement qPCR), de techniques de génomiques (RNAseq), et d’essais d’écologie chimique (GC-MS).

Publications

 1. Mondet, F., Alaux, C., Severac, D., Rohmer, M., Mercer, A. and Le Conte, Y. (2015). Antennae hold a key to Varroa-sensitive hygiene behaviour in honey bees. Scientific reports 5, 10454.

 2. Mondet, F., Miranda, J. R., Kretzschmar, A., Le Conte, Y. and Mercer, A. R. (2014). On the Front Line: Quantitative virus dynamics in honeybee (Apis mellifera L.) colonies along a new expansion front of the parasite Varroa destructor. PLoS Pathogens 10, e1004323.

 3. Mondet, F., Goodwin, M. and Mercer, A. (2011). Age-related changes in the behavioural response of honeybees to Apiguard®, a thymol-based treatment used to control the mite Varroa destructor. Journal of Comparative Physiology A 197, 1055-1062.

4. Alaux, C., Brunet, J.-L., Dussaubat, C., Mondet, F., Tchamitchan, S., Cousin, M., Brillard, J., Baldy, A., Belzunces, L. P. and Le Conte, Y. (2010). Interactions between Nosema microspores and a neonicotinoid weaken honeybees (Apis mellifera). Environmental Microbiology 12, 774-782.

 

Chapitres d’ouvrage

Mondet, F. and Le Conte, Y.(2014). Parasites. In Bee health and veterinarians,  (ed. W. Ritter), pp. 316. Paris: OIE - World organisation for animal health.

 

Articles de vulgarisation

Mondet, F., Miranda, J., Kretzschmar A., Mercer A., Le Conte Y. (2015). Influence du varroa sur les virus infectant les colonies d’abeilles domestiques. La Santé de l’abeille n°267, 205-211.

Email : fanny.mondet@inra.fr