En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Unité de Recherche Abeilles et Environnement

Toxicologie environnementale

Membres

Luc P. Belzunces, DR1          

Claude Collet, CR1                         

Jean-Luc Brunet, IE2                     

Marianne Cousin, AI                        

Mercédès Charreton, AI                 

Sylvie Tchamitchian, TRS             

 Mots clés

Toxicité, doses sublétales, faibles doses, pharmacologie, écotoxicologie, toxicologie, électrophysiologie, métabolisme, fertilité, reproduction, système nerveux, contraction musculaire, pesticides, modes d’action, polluants, abeilles, homme, invertébrés, biomarqueurs, bioindicateurs, santé environnementale.

 

Missions

Le Laboratoire de Toxicologie Environnementale (LTE) a pour mission d'étudier les effets des produits phytopharmaceutiques et, d'une manière générale, des polluants de différentes origines chez les organismes biologiques, et les abeilles en particulier. Les thématiques abordées portent principalement sur les effets des doses faibles de toxiques chez l’abeille et l’homme.

Les recherches développées visent à comprendre les modes d'actions des toxiques qui conduisent soit à des effets délétères à doses sublétales et à faibles doses, soit à des effets différentiels, effets dont la survenue varie selon l'état physiologique et développemental de l'organisme. Parmi les effets délétères à doses sublétales, deux axes d'étude sont privilégiés : (i) les effets induits par les interactions entre les stresseurs chimiques et biologiques et (ii)  les effets physiologiques, neurologiques et comportementaux à faibles doses sublétales.

Afin d’asseoir les connaissances toxicologiques sur une biologie des organismes la mieux caractérisée possible, le LTE développe en parallèle des recherches fondamentales, notamment sur le fonctionnement du système nerveux et des systèmes physiologiques contrôlés par ce dernier, le métabolisme de l’abeille, la fonction de reproduction chez les mâles et les reines d’abeilles et le système immunitaire. Les recherches fondamentales et toxicologiques sont donc développées en utilisant une approche pluridisciplinaire qui combine des spécialités telles que la biochimie et la biologie moléculaire et cellulaire, la physiologie, la neurobiologie, la pharmacologie et l'éthologie.

 

Principaux axes de recherche

1. Effets des pesticides à faibles doses.

L’attention est portée sur les effets délétères induits par les faibles doses de toxiques en considérant à la fois la toxicité aiguë à des doses < 1 µg/kg de masse corporelle, et la toxicité chronique à des niveaux d’exposition < 1 µg/kg d’aliment ou de milieu de vie.

Les travaux sont développés en utilisant une approche pluridisciplinaire avec une échelle expérimentale qui s’étend de la molécule à la population. Cette approche permet de caractériser tous les types d’effet, qu’ils soient moléculaires, cellulaires, métaboliques, physiologiques ou comportementaux.

 

2. Interactions entre les stresseurs
Interactions entre les pesticides

Le principal enjeu consiste à mettre en œuvre une évaluation pertinente des risques présentés par les associations de pesticides chez l’abeille en considérant particulièrement les actions synergiques. Du fait de leur caractère imprévisible, les phénomènes de potentialisation font l’objet d’une attention particulière.

 

Interactions entre les toxiques et les agents pathogènes

Il s’agit d’investiguer les effets des associations en focalisant l’attention sur les associations pouvant se produire à bas bruit, c'est-à-dire en présence d’agents pathogènes n’induisant pas de pathologies et de pesticides n’induisant pas d’effets notables sur les colonies.

Différents aspects des interactions toxico-pathologiques sont étudiés : (i) Modulation du pouvoir pathogène des microorganismes par les pesticides, (ii) Modulation de la toxicité des pesticides par les agents pathogènes et (iii) Modulation de l’efficacité des médicaments vétérinaires par les pesticides.

 

3. Modes d’action des stresseurs

Les pesticides possèdent des cibles primaires responsables de l’effet attendu, cette notion d’effet attendu étant évidemment fortement liée à l’organisme cible (action herbicide chez les plantes, action insecticide chez les insectes…). Toutefois, à doses sublétales, les cibles biologiques diffèrent de celles induisant des effets létaux. Ces cibles sont de plus forte affinité et conduisent à des mécanismes d’action différents selon le niveau d’exposition. Le LTE étudie les cibles et les voies métaboliques impliquées dans l’action des pesticides à faibles doses et dans les interactions entre les pesticides et les agents pathogènes.