En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Ecologie des Forêts Méditerranéennes

Unité de Recherches Ecologie des Forêts Méditerranéennes

On a lu pour vous...

Image de McKDandy, Wikimedia commons
© Wikimedia commons
Lamy et al. (2014) Limitited genetic variability and phenotypic plasticity detected for cavitation resistance in a Mediterranean pine. New Phytologist 201 : 874-886

Dans cette étude, des graines issues de 8 familles par population dans 24 populations de pin maritime venant de l’ensemble de l’aire de l’espèce, ont été plantée dans deux sites, un dit « humide » et l’autre « sec », qui, cependant n’ont pas les mêmes types de sols. À quatre ans, la hauteur (en 2007 pour le sec et 2008 pour l’humide) et la résistance à la cavitation, pour un sous- échantillon, ont été mesurées. Les juvéniles ont ensuite été génotypés. La résistance à la cavitation a aussi été mesurée chez 11 individus dans 7 sites. Ce dispositif a permis aux Auteurs de déterminer le rôle relatif du fond génétique et de la plasticité dans la détermination de la résistance à la cavitation in situ et d’évaluer la relation entre degré de résistance à la cavitation et le climat. Leur conclusion majeure est qu’il y a une faible divergence du caractère entre populations et entre familles, ce qui suggère une faible plasticité et pas d’adaptation locale du caractère.
Les discussions ont porté sur :
- Les raisons possibles de la meilleure résistance à la cavitation chez les juvéniles mesurés dans le site humide. Nous avons avancé l’hypothèse que les juvéniles du site humide pourraient avoir subi des stress hydriques plus réguliers et importants que sur le site sec à cause des différences en composition des sols (schiste dans le site sec, sable dans le site humide). En effet la réserve utile (RU*) pourrait être plus faible en surface dans le sable et ainsi affecter les juvéniles, à cause de leurs racines peu profondes.
- Le choix judicieux de discuter à la fois l’héritabilité (h²) et le coefficient de variation (CV) du caractère pour décrire la force de la sélection. En effet, malgré une héritabilité plutôt forte, la résistance à la cavitation présente un faible CV, ce qui implique que la sélection peut difficilement opérer sur ce caractère.
Culture G :
La réponse à la sécheresse chez les arbres suit deux grandes catégories de stratégies : la « tolérance », où les arbres tolèrent des potentiels hydriques bas (exemple : le chêne vert, qui a été vu avec un potentiel à -19 MPa), et l’« évitement », où les arbres ferment leurs stomates avant une baisse de potentiel trop importante (p. ex. : le pin maritime avec -2.5/2.7 MPa).
Blagues carambar du jour* :
- La RU c’est le resto U des arbres
- Le chêne bulle en hiver et glande en été
- La litière ça profite aux saprophytes

Par Cathleen Petit