En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal LOGO GAFL LOGO GAFL

Site WEB GAFL

SpiRaSol (2017-2018)

Projet Agropolis fondation - Coordinateur : Emmanuel SZADKOWSKI

SpiRaSol
Collecte d’isolats de Phytophthora infestans et Ralstonia solani spp. infectant des Solanum sauvages au Pérou

Les plantes et les agents pathogènes sont en constante coévolution dans leur environnement naturel, conduit à un équilibre durable de changement en termes de facteurs de résistance et de virulence, qui est découplé dans les agrosystèmes cultivés.

Une meilleure connaissance de l'évolution des pathogènes et de la diversité des systèmes naturels permettrait: i) d'apporter de nouvelles informations sur le potentiel d'évolution des agents pathogènes dans diverses conditions environnementales; ii) clarifier les relations entre les agents pathogènes provenant de réservoirs hôtes sauvages ou cultivés; iii) créer de nouveaux modèles pour l'étude de l'interaction plante-pathogène naturelle en confrontant la diversité de l’hôte et du pathogène connue dans des populations en coévolution.

Dans ce projet, nous échantillonnons et évaluons la diversité des bactéries du complexe d'espèces Ralstonia solanacearum, agent causal de la flétrissure bactérienne et de l'oomycète Phytophthora infestans, agent causal du mildiou, dans les habitats naturels et variés du Pérou. Nous concentrons notre recherche sur les espèces apparentées sauvages de la tomate présentant divers niveaux de résistance à ces pathogènes. Les résultats attendus sont: i) d’évaluer la faisabilité d'une telle campagne, éventuellement  à plus grande échelle; ii) d’évaluer la diversité de deux pathogènes dans un large éventail de climats et sur différentes espèces hôtes; iii) de créer, caractériser et maintenir des collections d'isolats en tant que matériel pour d'autres études.

Ces résultats alimenteront de futurs projets de génétique et de génomique de l'hôte et des pathogènes, et contribueront à l'évaluation de la durabilité dans la sélection de résistance aux maladies.