En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Institut Sophia Agrobiotech Inra - 70 ans - Votre avenir est notre culture Univ. Nice Sophia Antipolis CNRS

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

UMR INRA - Univ. Nice Sophia Antipolis - Cnrs
Inra PACA
400 route des chappes
BP 167
0690 Sophia Antipolis Cedex
FRANCE
Tel. : +33(0)4 92 38 64 00
Fax : + 33(0)4 92 38 64 01

http://www.paca.inra.fr/institut-sophia-agrobiotech

Symbiose et état redox de la cellule

L’équipe cherche à acquérir des connaissances sur les symbioses plante/bactérie fixatrices d’azote (Légumineuses/Rhizobium) en étudiant plus particulièrement le rôle de l’état d’oxydoréduction de la cellule dans la mise en place et le fonctionnement de la symbiose.

Positionnement du sujet

La croissance des plantes cultivées dépend de la présence d’azote en quantité suffisante dans le sol. L’utilisation massive de fertilisants azotés est aujourd’hui remise en question car leur introduction en cultures intensives constitue un risque important pour l’environnement en provoquant des pollutions majeures aux nitrates et nitrites. Parmi les plantes cultivées, les légumineuses peuvent s’associer avec des bactéries du sol du genre Rhizobium qui sont capables de fixer l’azote atmosphérique, permettant ainsi à la plante de couvrir en grande partie ses besoins en azote. Cette association s’établit au sein de nouveaux organes, appelés nodosités, dont le développement est induit par les bactéries au niveau des racines et contrôlé par la plante. L’azote réduit par les bactéries et non consommé par les plantes est ensuite  relargué dans le sol et contribue à son enrichissement.
 Cette relation symbiotique a une durée de vie limitée et elle est sensible aux changements environnementaux. Elle demande donc à être optimisée afin de réduire les intrants azotés dans les cultures et d'aboutir à une agriculture plus respectueuse de l’environnement.

Thématique générale et objectifs

L’équipe Symbiose cherche à approfondir les connaissances sur les symbioses plante/bactérie fixatrice d’azote (Légumineuses/Rhizobium) en étudiant plus particulièrement le rôle de l’état d’oxydoréduction de la cellule dans la relation symbiotique. Elle s’intéresse à trois processus primordiaux de la relation symbiotique : les mécanismes d’accueil de la bactérie par la plante, la régulation du métabolisme énergétique dans la nodosité fonctionnelle et le phénomène de sénescence nodulaire qui entraîne la rupture de l’association symbiotique. Dans ce cadre, elle étudie plus particulièrement 3 molécules majeures impliquées dans la régulation de l’état redox de la cellule : le peroxyde d’hydrogène (H2O2), le monoxyde d’azote (NO) et le glutathion (GSH).

Étude de l’interaction symbiotique Légumineuses– Rhizobium

Étude de l’interaction symbiotique Légumineuses– Rhizobium

A. Nodosité mature avec les différentes zones fonctionnelles.
 B. Détection du NO durant le processus d’infection.
 C. Co-localisation du H2O2 (en vert) et de S. meliloti (en rouge) dans de jeunes nodosités.
 D. ADN du partenaire végétal (en rouge) et du partenaire bactérien (en vert) dans des cellules infectées.
 E. Analyse de l’expression d’un gène de la voie de biosynthèse du GSH par fusion promoteur-beta glucuronidase (GUS)

Modèles biologiques étudiés

Légumineuses : Medicago sativa et Medicago truncatula
Bactérie symbiotique : Sinorhizobium meliloti

Originalité scientifique de l’équipe

L'originalité de l'équipe réside dans son approche de la régulation de la symbiose par l'état redox. Cette approche est spécifique à Sophia Antipolis et novatrice. Au cours des dernières années, les travaux de l'équipe ont ainsi montré le rôle primordial de molécules régulatrices de l’état rédox telles que H2O2, NO et GSH dans la mise en place, le fonctionnement et la sénescence des nodosités.

Problématiques actuelles

Quelles sont les implications et les rôles spécifiques (signalisation, régulation génique, métabolisme) des molécules régulatrices de l’état redox cellulaire (H2O2, NO, GSH) dans la mise en place, le fonctionnement et la sénescence des nodosités ?

Plus particulièrement :

  • Les cibles géniques et protéiques de H2O2, du NO et du GSH impliquées dans la mise en place, le fonctionnement et la rupture de la symbiose ;
  • Le rôle du NO dans la régulation du métabolisme énergétique de la nodosité fixatrice d'azote ;
  • Les mécanismes rédox dépendants impliqués dans la différenciation bactéroïdienne ;
  • La contribution du bactéroïde dans le processus de sénescence nodositaire.

Étude de l’interaction symbiotique Légumineuses– Rhizobium

Légende 2 : Étude de l’interaction symbiotique Légumineuses– Rhizobium
E. Visualisation des bactéroïdes par microscopie électronique lors d’un stress salin. 
F. Étude de l’expression de la ferritine lors d’un stress salin par hybridation in situ. 
G. Caractérisation de l’expression des gènes de synthèse du glutathion et de l’homoglutathion par northern blot.

Application

  • Réduire la quantité d’engrais azotés utilisés sur les cultures en améliorant la fixation naturelle d’azote atmosphérique résultant de l’activité symbiotique ;
  • Mise en place d'outils de sélection de variétés de légumineuses adaptées aux contraintes environnementales

Partenariat scientifique et soutien de programme

Collaborations nationales :

  • Université d'Angers ;
  • Université de Nancy ;
  • CNRS Gif sur Yvette ;
  • Laboratoire des Interactions Plante-Microorganismes (LIPM), , INRA Toulouse ;
  • UMR INRA/CNRS/Université de Bourgogne Plante-Microbe-Environnement (PME), INRA Dijon ;
  • UMR INRA/Universités de Bordeaux 1 et Bordeaux 2  Biologie du Fruit et Pathologie (BFP), INRA Bordeaux-Villenave d'Ornon ;
  • UMR Biochimie et Physiologie Moléculaire des Plantes (BPMP), UR laboratoire de Protéomique Fonctionnelle (LPF), INRA Montpellier.

Collaborations internationales :

  • Université de Bielefeld (Allemagne) ;
  • Université de Vérone (Italie) ;
  • Université de Gand (Belgique) ;
  • Université de Tunis El Manar (Tunisie) ;
  • Université d'Oran (Algérie).