En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Bienvenue sur le site Recherche et Développement en Lutte biologique contre la mouche de l’olive Logo Logo 2 Logo 3

Recherche et Développement en Lutte biologique contre la mouche de l’olive

Le projet Psyttalia

Le projet Psyttalia

Le projet Psyttalia a pour objectif d’étudier l’effet de l’hybridation intraspécifique sur le succès d’une invasion biologique. Le projet Psyttalia est un projet scientifique à la charnière entre la lutte biologique et la biologie de l’invasion, fondé sur l’introduction expérimentale d’un insecte parasitoïde d’origine africaine, Psyttalia lounsburyi (Hymenoptera : Opiinae) contre la mouche de l'olive Bactrocera oleae. Ce projet est l'un des cinq volets du projet ANR Biodiversité Bioinv-4i (2007-2010) piloté par l'équipe Biologie des Populations en Interaction (BPI) de l'Institut Sophia Agrobiotech - Inra PACA.

Hybridation et invasion

Le projet Psyttalia a pour objectif d’étudier l’effet de l’hybridation intraspécifique sur le succès d’une invasion biologique. Les hybrides sont le fruit de croisements entre individus d’origines géographiques différentes et qui ont, à ce titre, répondu à des pressions de sélection différentes. Lorsqu’ils font face à de nouvelles conditions, les hybrides peuvent présenter une combinaison de gènes originale et plus intéressante que celle préexistante chez l’un ou l’autre des deux parents. C’est pourquoi l’hybridation peut être un atout pour les organismes qui envahissent un nouvel environnement.

La lutte biologique : une autre approche de biologie de l’invasion

Pour tester l’effet de l’hybridation sur le succès d’une invasion, nous utilisons un organisme modèle, Psyttalia lounsburyi (Hymenoptera : Opiinae). Il s’agît d’un insecte parasitoïde qui présente différents avantages :

  • Plusieurs populations de cet insecte ont été découvertes par nos collègues et collaborateurs du laboratoire américain EBCL (ARS / USDA). Certaines viennent d’Afrique du Sud, d’autres du Kenya. Ces populations sont bien différenciées phénotypiquement et génétiquement (Fst de l’ordre de 0.3);
  • Les insectes parasitoïdes peuvent être importés et introduits dans des régions éloignées de leurs aires d’origines pour résoudre des problèmes écologiques et agronomiques. C’est le principe de la lutte biologique classique. En l’occurrence, Psyttalia lounsburyi a été introduit en Californie, et sera introduit dans le Sud-Est de la France, pour lutter contre le diptère Bactrocera oleae, un ravageur majeur de l’olivier;
  • Les introductions peuvent être manipulées à des fins expérimentales. Dans notre projet, nous introduirons sur le terrain soit des individus provenant de souches parentales d’Afrique du Sud et du Kenya, soit des souches hybrides, issus de croisements entre les souches parentales. Les populations introduites seront étudiées au niveau démographique et génétique afin de déterminer leur succès invasif, et ainsi, de dévoiler les effets de l’hybridation.

Entre le laboratoire et le terrain

Les insectes parasitoïdes ont aussi la particularité de s’élever assez facilement au laboratoire. Leurs générations courtes (de l’ordre de 1 mois pour Psyttalia lounsburyi) facilitent les études d’écologie comportementale et de génétique quantitative. Sur P. lounsburyi, il sera donc possible d’étudier les effets de l’hybridation sur différentes composantes du phénotype telles que la taille, la fécondité, la longévité, la survie à faible température, etc… Les isolements reproducteurs pré- et post-zygotiques seront aussi documentés. In fine, la comparaison des résultats de laboratoire et de terrain nous permettra de mieux comprendre les effets de l’hybridation et leurs conséquences pour les populations invasives.