En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Unité de pathologie végétale - Inra Avignon

Pathologie végétale

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Histoire de vie

Élargir le cadre de l'écologie, l'évolution et l'histoire de vie des pathogènes des plantes

La recherche sur la biologie, l'écologie et l'évolution des agents pathogènes des plantes est fortement centrée sur le contexte agricole. Les concepts de cycles de maladies et de vie des pathogènes sont basés sur les paramètres agricoles, à des échelles de temps correspondant principalement aux saisons de culture et de développement des plantes.

L'équipe MISTRAL ouvre une perspective plus globale sur l'écologie et la biologie de Pseudomonas syringae et Botrytis cinerea en s'intéressant aux habitats et aux facteurs environnementaux qui modèlent le comportement et influencent la diversification de ces pathogènes. Ces recherches pourraient conduire à des stratégies plus efficaces de la gestion des maladies.

Plutôt que de se limiter à l'étude des effets délétères des agents pathogènes des plantes, les chercheurs de l'équipe exploreront, si cela est pertinent, les aspects bénéfiques de ces organismes sur la santé des plantes et l'environnement. Mais, comment équilibrer ces traits bénéfiques possibles et le risque de maladie ? ...

Les études sont focalisées principalement sur P. syringae. Des recherches préliminaires sur B. cinerea indiquent que ce champignon pathogène est également présent dans de nombreux environnements, distincts du contexte agricole. Le pouvoir pathogène et la diversité génétique de ces souches environnementales sont en cours d'étude.

  • Morris, C. E., Barny, M. A., Berge, O., Kinkel, L. L., Lacroix, C. (2017). Frontiers for research on the ecology of plant pathogenic bacteria: Fundamentals for sustainability. Challenges in bacterial molecular plant pathology. Molecular Plant Pathology, 18 (2), 308-319. DOI : 10.1111/mpp.12508 http://prodinra.inra.fr/record/378052