En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Unité de pathologie végétale - Inra Avignon

Pathologie végétale

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Lutte biologique

Développement d'agents biologiques et évaluation de leur efficacité et durabilité

L'équipe MISTRAL a une longue expérience sur la recherche d'agents de lutte biologique efficaces contre les agents pathogènes. Divers agents de biocontrôle (Bacillus subtilis, Fusarium sp., Streptomyces sp., extraits de plantes de Reynoutria sacchalinensis, chitosan) ont été testés pour lutter contre Botrytis cinerea et Oidium neolycopersici. Les travaux ont ainsi démontré, depuis de nombreuses années, l'efficacité du champignon Microdochium dimerum à protéger les plaies d'effeuillage des plants de tomate sous serre.

 

Nos recherches en cours sont focalisées sur l’étude de la durabilité de la lutte biologique contre les agents phytopathogènes, au laboratoire et au champ. En effet, peu d'études ont exploré la capacité des agents pathogènes à surmonter l'efficacité des agents de lutte biologique alors que la résistance aux pesticides ou le contournement de la résistance variétale sont bien documentées. Le potentiel de résistance de Botrytis cinerea à des biofongicides a largement été étudié à travers une thèse soutenue en 2009. Actuellement, nos recherches se poursuivent sur un autre champignon phytopathogène, Sclerotinia  sclerotiorum, à travers un projet CASDAR Scleroleg.

Spores de Botrytis cinerea

Spores de Botrytis cinerea

© Pathologie végétale - Inra Paca Avignon

Sclérote de sclerotinia sclerotiorum

Sclérote de Sclerotinia sclerotiorum

© Pathologie végétale - Inra Paca Avignon

Oïdium sur tomate

Oïdium sur tomate

© Pathologie végétale - Inra paca Avignon

Publications de l'Unité de pathologie végétale, Inra Paca Avignon

Documents de synthèse

Bardin, M., Ajouz, S., Comby, M., Lopez-Ferber, M., Graillot, B., Siegwart, M., Nicot, P. C. 2015. Is the efficacy of biological control against plant diseases likely to be more durable than that of chemical pesticides?. Frontiers in Plant Science, 6, 566. DOI : 10.3389/fpls.2015.00566

Lamichhane, J. R., Bischoff-Schaefer, M., Bluemel, S., Dachbrodt-Saaydeh, S., Dreux, L., Jansen, J.-P., Kiss, J., Köhl, J., Kudsk, P., Malausa, T., Messean, A., Nicot, P. C., Ricci, P., Thibierge, J., Villeneuve, F. 2017. Identifying obstacles and ranking common biological control research priorities for Europe to manage most economically important pests in arable, vegetable and perennial crops. Pest Management Science, 73, 14-21.

Nicot, P. C., Bardin, M., Alabouvette, C., Köhl, J., Ruocco, M. 2011. Potential of biological control based on published research. 1. Protection against plant pathogens of selected crops. In: Philippe Nicot (Ed), Classical and augmentative biological control against diseases and pests: critical status analysis and review of factors influencing their success (p. 1-11). Zürich, CHE: IOBC - International Organisation for Biological and Integrated Control of Noxious Animals and Plants.

Nicot, P. C., Stewart, A., Bardin, M., Elad, Y. 2016. Biological control and biopesticide suppression of Botrytis-incited diseases. In: Sabine Fillinger, Yigal Elad (Eds), Botrytis – the fungus, the pathogen and its management in agricultural systems (p. 165-187). Switzerland: Springer International Publishing.