En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Unité de pathologie végétale - Inra Avignon

Pathologie végétale

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Protection intégrée

Botrytis cinerea - Sclerotinia sclerotiorum : développement de stratégies de protection intégrée des cultures sous abri

La nutrition minérale des plantes est essentielle pour leur développement, mais de nombreux travaux ont montré qu'elle peut aussi influencer leur sensibilité à différents agents pathogènes. Dans un contexte de production intégrée, ce phénomène offre un potentiel assez peu exploré d’ajuster la fertilisation des plantes pour diminuer leur sensibilité aux bioagresseurs. Ce concept présente d'autant plus d'intérêt en production maraîchère sous abri, et en particulier dans les systèmes de culture hors-sol, puisque la fertilisation des plantes peut être pilotée de manière très fine et dynamique en ajustant la composition de la solution nutritive. Parallèlement, il nous faut acquérir une meilleure connaissance de l'effet de la fertilisation sur l'efficacité des méthodes de lutte, et en particulier de la lutte biologique.

Ces travaux s'inscrivent dans la continuité de nos recherches sur la protection des cultures de tomate (pratiques culturales, lutte biologique).

Effet de la fertilisation des plantes sur le développement aux maladies et l'efficacité de la lutte biologique

Initialement développées sur le modèle Botrytis cinerea sur tomate, nos recherches se déploient actuellement sur d'autres pathosystèmes (Sclerotinia et Botrytis sur laitue, Botrytis sur fraise).

Une des conclusions particulièrement intéressantes de ces études souligne l'effet contrasté de la nutrition azotée. Par exemple, une fertilisation azotée élevée est associée à une sensibilité moindre à B. cinerea pour la tomate (et à une plus grande efficacité du biocontrôle) et à une augmentation de la sensibilité pour la laitue et la fraise.

Impact de la fertilisation azotée sur le développement des maladies

B. cinerea sur tomate

B. cinerea et S. minor sur laitue

B. cinerea sur fraise

Effet de la fertilisation des plantes sur le développement de Botrytis cinerea sur tomate et l'efficacité des méthodes de lutte

Schéma hypothétique des effets de la nutrition azotée de la tomate sur le développement et le contrôle de Botrytis cinerea

© NICOT Philippe - Pathologie végétale - Inra Paca Avignon

Fertilisation azotée sur l'efficacité d'agents de lutte biologique

Impact sur des agents de biocontrôle avec des modes d'action différents : antibiose, résistance induite, compétition spatiale et nutritive

  • Abro, M. A. 2013. Nitrogen fertilization of the host plant influences susceptibility, production and aggressiveness of Botrytis cinerea secondary inoculum and on the efficacy of biological control. Thèse de doctorat, Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse.
  • Abro, M. A., Lecompte, F., Bardin, M., Nicot, P. 2014. Nitrogen fertilization impacts biocontrol of tomato gray mold. Agronomy for Sustainable Development, 34, 641-648.
  • Abro, M. A., Lecompte, F., Bryone, F., and Nicot, P. 2013. Nitrogen fertilization of the host plant influences production and pathogenicity of Botrytis cinerea secondary inoculum. Phytopathology, 103, 261-267.
  • Lecompte, F., Abro, M. A. and Nicot, P.C. 2013. Can plant sugars mediate the effect of nitrogen fertilization on lettuce susceptibility to two necrotrophic pathogens: Botrytis cinerea and Sclerotinia sclerotiorum? Plant and Soil, 369, 387-401.
  • Lecompte, F., Nicot, P. C., Ripoll, J., Abro, M. A., Raimbault, A. K., Lopez-Lauri, F., Bertin, N. 2017. Reduced susceptibility of tomato stem to the necrotrophic fungus Botrytis cinerea is associated with a specific adjustment of fructose content in the host sugar pool. Annals of Botany, 119, 931-943.
  • Nicot, P. C., Bardin, M., Debruyne, F., Duffaud, M., Lecompte, F., Neu, L., Pascal, M. 2013. Effect of nitrogen fertilisation of strawberry plants on the efficacy of defence-stimulating biocontrol products against Botrytis cinerea. IOBC WPRS Bulletin, 88, 39-42.
  • Ouhibi, C., Attia, H., Nicot, P., Lecompte, F., Vidal, V., Lachaâl, M., Urban, L., Aarrouf, J. 2015. Effects of nitrogen supply and of UV-C irradiation on the susceptibility of Lactuca sativa L to Botrytis cinerea and Sclerotinia minor. Plant and Soil, 393, 35-46.

 

Protection intégrée des cultures de tomate sous abri

Compatibilité de méthodes de lutte biologique contre différents types de bioagresseurs de la tomate sous serre

  • le champignon Microdochium dimerum contre Botrytis cinerea
  • le champignon Lecanicillium  muscarium (Mycotal) contre les aleurodes
  • un extrait de Reynoutria sachalinensis contre l’oïdium

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Impact de la méthode d'irrigation sur l'épidémiologie de la pourriture grise sous tunnels plastique de type méditerranéen

  • Aissat, K., Nicot, P.C., Guechi, A., Bardin, M., and Chibane, M. 2008. Grey mould development in greenhouse tomatoes under drip and furrow irrigation. Agronomy for Sustainable Development 28: 403-409.
Chancre à Botrytis cinerea sur tige de tomate

Chancre à Botrytis cinerea sur plaies d'effeuillage de plants de tomate

© Pathologie végétale - Inra Paca Avignon

Impact de la méthode d'effeuillage de la tomate sur la sensibilité des plaies à B. cinerea

Couper les pétioles des feuilles à quelques centimètres de la tige augmente le risque d'infection des tiges des plants de tomate et le développement de chancres à Botrytis cinerea. Il est conseillé d'effeuiller les tiges à ras.

  • Decognet, V., Ravetti, F., Martin, C., and Nicot, P.C. 2010. Improved leaf pruning reduces development of stem cankers caused by grey mould in greenhouse tomatoes. Agronomy for Sustainable Development 30: 465-472.