En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Pôle Production Horticole Intégrée

Biologie intégrée des Systèmes Horticoles

Animatrice : Marie-Odile Jordan (unité PSH, équipe EPH)

biol_int_simul

BioSysH fédère des chercheurs qui développent des approches pluridisciplinaires et multi-échelles dans le but de comprendre (i) comment se détermine la qualité (visuelle, gustative, sanitaire et technologique) du fruit et (ii) comment se construit et se défend la plante en fonction de son génome, de sa disponibilité en ressources majeures (eau et éléments nutritifs) et de la pression sanitaire (bioagresseurs, maladies virales ou cryptogamiques) exercée par le milieu. Il s'agit in fine, de représenter le fonctionnement intégré de la plante et/ou du fruit par des modèles simples, cohérents et robustes permettant d'évaluer et d'adapter les pratiques culturales aux contraintes accrues liées au changement climatique, au durcissement des normes de protection de l'environnement, et à l'accroissement des exigences en matière de qualité des produits mis en marché. Ces modèles sont utilisés pour (i) réévaluer les pratiques culturales usuelles et proposer des alternatives (filets Alt’carpo, plantes couvre sol …) permettant de limiter l’utilisation de molécules de synthèse (engrais, phytosanitaires..), (ii) évaluer la résistance des plantes aux stress biotiques (herbivorie, maladie) et abiotiques (sècheresse, salinité), et (iii) construire des idéotypes de plantes mieux adaptés à ces contraintes émergentes et garants d’une production de qualité.

Pour ce faire, les études réalisées impliquent des chercheurs issus de plusieurs disciplines : génomique fonctionnelle, génétique, physiologie de la plante et de l’insecte, pathologie végétale, écophysiologie, technologie de la conservation et de la transformation, biométrie.

Elles combinent expérimentation et modélisation :

Biologie intégrée des Systèmes Horticoles
  • L’expérimentation permet d’évaluer les effets d’un facteur environnemental, agronomique ou génétique (mutation par exemple) sur l’intensité des processus physiologiques de la plante, sur l’évolution d’un pathogène ou sur le comportement d’un bioagresseur. L’intensité de ces variations peut ensuite être reliée, à la concentration ou à la production par la plante, de métabolites primaires et secondaires puis à l’expression des gènes.
  • La modélisation systémique est utilisée comme outil privilégié d’intégration. L’accent est mis sur le couplage de modèles écophysiologiques et génétiques, et sur des modèles décrivant les interactions plante – insecte ou plante – agent pathogène.

Découvrez les journées thématiques de BioSysH