En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Plantes et Système de cultures Horticoles

Plantes et Systèmes de culture Horticoles

Hazem Dib

Hazem Dib - thèse 2010
Titre: Étude de la régulation biologique du puceron cendré (Dysaphis plantaginea) en vergers biologiques de pommiers pour établir les conditions d’une lutte biologique par conservation / Study the biological regulation of rosy apple aphid (Dysaphis plantaginea) in apple organic orchards.

Résumé:

Le puceron cendré du pommier, Dysaphis plantaginea Passerini (Hemiptera: Aphididae) est considéré comme le plus nuisible des pucerons qui se développent sur les pommiers dans de nombreux pays d’Europe, dont France.
Ce puceron provoque de fort enroulement et déformation foliaires avec arrêt de la croissance des pousses et réduise également le développement des fruits. Donc, il peut compromettre sérieusement la formation de l'arbre ainsi que la récolte, avec une diminution de floraison l'année suivante. Actuellement, nous pouvons dire, sans prendre le risque de se tromper, que le seuil d'intervention contre ce puceron « qui est la présence d'œufs ou de fondatrices » est toujours atteint.
Comme la plupart des pucerons, D. plantaginea, est une espèce diécique qui effectue son cycle de développement successivement sur deux plantes hôtes : le pommier (Malus domestica Borkh.) comme hôte primaire et le plantain (Plantago spp. principalement P. lanceolata) comme hôte secondaire. Il est aussi holocyclique, c'est à dire que la reproduction des individus est assurée par deux moyens : une reproduction asexuée (par parthénogenèse) et la reproduction sexuée qui a lieu en fin de cycle.
Le contrôle de puceron cendré est difficile avec un seuil d’intervention très faible, et l’apparition de phénomènes de résistance aux insecticides. Par ailleurs, en agriculture biologique plusieurs stratégies, dans le contexte d’une agronomie respectueuse de l'environnement, ont été développées pour le combattre (produits biologiques, variétés résistantes, argiles, défoliation), dont la lutte biologique qui se développe de plus en plus, que ce soit à l'aide de Champignons entomopathogènes, de parasitoïdes (Braconidae, Aphidiinae) ou de prédateurs (coccinelles, syrphes, chrysopes, cécidomyies, forficules, punaises, araignées).
Dans un contexte de limitation des traitements, nous désirons étudier, en situation naturelle, le cortège d’auxiliaires présents localement et leur potentiel de régulation.
Ce travail comportera trois parties principales :
  • La première partie consiste en un suivi de colonies en situation naturelle pour déterminer les meilleurs candidats auxiliaires contribuant à la régulation du puceron cendré D. plantaginea.
  • La seconde partie visera à déterminer dans des conditions contrôlées l’efficacité de 2 candidats possibles à la régulation (un prédateur généraliste et un autre spécialiste) pour étudier leurs réponses fonctionnelles.

  • Enfin, dans la dernière partie, nous essayerons d’étudier des caractéristiques de l’environnement ou des moyens de lutte, qui permettrait un relâchement de la pression phytosanitaire afin de laisser la régulation jouer un rôle dans les cas les plus favorables.

Thèse complète (.pdf)

en savoir plus (.pdf)

Summary:
Rosy apple aphid, Dysaphis plantaginea Passerini (Hemiptera: Aphididae), is considered the most damaging aphid species on apple trees, in many countries of Europe, including France.
This aphid causes a strong leaf deformation and curling, stops the growth of shoots and also reduces the development of fruit. So, it may seriously jeopardize the formation of the tree and decrease equally the formation of flowers the following year. Currently, it seems obvious, that the intervention threshold against this aphid (which is the presence of eggs or fundatrices) is always reached.
Like most aphids, D. plantaginea is a dioecious species, it completes successively its life cycle on two host plants; apple (Malus domestica Borkh.) as primary host plant and plantain (Plantago spp. mainly P. lanceolata) as secondary host plant. It is also a holocyclic species, i.e., the reproduction of individuals is ensured by two means: an asexual reproduction (parthenogenesis) and a sexual reproduction, which takes place at the end of the cycle.
The control of rosy apple aphid is difficult and is characterised by a very low an intervention threshold. Organic farmers tested several strategies (biological products, resistant varieties, kaolin treatments, defoliation) to minimise the use of pesticides;. These strategies include biological control, with entomopathogenic fungi « Entomophthorales », parasitoids (Braconidae, Aphidiinae) or predators (lady beetles, hoverflies, lacewings, predatory midges, earwig, predatory bugs, spiders).
In the objective of limitation of the use of pesticides we want to study, under natural situations, the natural enemies locally present and their regulation potential.
This work will comprise three main parts:
  • The first part consists of an observation of aphid colonies in the natural situation to determine the most important natural enemies contributing to the regulation of the rosy apple aphid, D. plantaginea.
  • The second part will seek to determine, under controlled conditions, the effectiveness of 2 possible regulation candidates (a generalist predator and another specialist) by studying their functional responses.

  • Finally, in the last part, we will try to study the characteristics of the environment or means of control that would make the regulation possible.

en savoir plus (.pdf)